UNE HISTOIRE SINGULIERE

Le 4 Août 2018, après la restauration de l’église, lors de la première messe, co-célébrée par le Chanoine Fouchard et le Doyen Lonjaret, les nombreux fidèles découvrent un nouveau vitrail, particulièrement lumineux, installé dans la nef au-dessus de la porte d’entrée à claire voie.
Il figure St Etienne, Diacre, vêtu d’une dalmatique. Dans sa main gauche, il porte une boule de pain, et dans la droite une palme, symbole des martyrs.

L’histoire de ce vitrail et du chemin qu’il a parcouru pour arriver dans l’Eglise de Neublans Abergement, inscrite au titre des monuments historiques en Juillet 2013, est singulière. Bernard Janotova, sympathisant de SENA, par le plus grand des hasards retrouve l’un de ses amis d’école, Bernard Beauverger habitant Béziers, perdu de vue depuis quarante ans. Ils décident de se revoir. Bernard Beauverger vient à Neublans, et visite l’Eglise… Quelle n’est pas sa stupéfaction d’apprendre qu’elle est consacrée sous le vocable de St. Etienne ?

Au Buchet, petit hameau proche d’Aumont Aubrac, il a une maison de campagne, où sa voisine, Jeanine Beaufils, conservait dans sa cave, un vitrail provenant d’une démolition de l’Eglise d’Aumont Aubrac qu’elle a sauvé de la destruction. Dans le but de le préserver, elle lui donne ce vitrail. Il s’avère que ce vitrail représente St Etienne. Bernard Beauverger propose à Bernard Janotova de le lui en faire don. Deux jours plus tard, le vitrail est aux ateliers Parot, maître verrier à Aiseray en Côte d’Or pour expertise. L’avis étant positif, SENA décide de leur en confier la restauration. Bernard Janotova donne ce vitrail à SENA. Michel Faucher, ébéniste à la retraite et son fils Johann, qui ont précédemment conçu, élaboré et mis en place les quatre supports bois des statues restaurées, fabriqueront un dispositif sur lequel le vitrail sera fixé et mis en valeur par un éclairage par sa face arrière, évitant de procéder à une ouverture dans le mur de l’Eglise.

Après plus de cinquante heures de travail, l’installation est terminée, et de façon unanime, ce chef d’oeuvre est admiré par l’ensemble des fidèles, et par tous les visiteurs amis et futurs amis de SENA. C’est cette chaîne d’Amitié peu commune, qui a permis à St Etienne d’effectuer ce chemin.

Texte Johann Faucher Simone Puget Bernard Janotova
Transcription Bernard Janotova 10 Septembre 2018

Publicités